Se désintoxiquer du sucre

 

Je suis vraiment désolée, mais ce que je vais écrire ci-dessous ne va pas vous plaire car c’est une vérité difficile à entendre… Alors ne m’en voulez pas, car c’est pour votre bien ! ;-)

 

Le sucre est extrêmement addictif,  et sa consommation peut vous tuer ! Il est considéré que le sucre est 8 fois plus addictif que la cocaïne ! C’est pour dire !

 

Nous sommes encore nombreux à penser que le pire ennemi pour notre organisme est le gras, alors qu’en réalité, le vrai aliment dont il faut limiter la consommation au maximum est le sucre. Les faits scientifiques sont sans appel : le sucre, sous  toutes ses formes, est responsable de l’épidémie d’obésité déferlant sur la planète, mais aussi des maladies chroniques, des maladies cardio-vasculaires, cancer, diabète de type 2, dépression, démence, mais aussi l’acné, l’impuissance et l’infertilité.

 

Etre accro au sucre est lié à un désordre biologique de vos hormones et de vos neurotransmetteurs. Ils se nourrissent de sucre et plus vous lui en donner, et plus ils vous en redemandent ! Une étude réalisée par des chercheurs d’Harvard a comparé les effets d’un milk-shake très riche en sucre avec un autre peu sucré. Cette étude à démontré qu’en plus d’augmenter le sucre dans le sang et le niveau d’insuline, le milk-shake très sucré a aussi provoqué des changements dans le cerveau en activant la partie qui répond aux dépendances et aux addictions. Le sucre fonctionne bel et bien comme une drogue.

 

Alors je vais vous donner 10 conseils pour vous désintoxiquer du sucre, pour libérer votre addiction. Et je vous garantie que les résultats vont vite se faire sentir ! Perte de poids, disparition des fringales, une plus grande énergie avec moins de fatigue.

 

1 – Prendre la décision de faire une détox du sucre

 

Pour savoir si vous avez réellement besoin de vous désintoxiquer du sucre, lisez les questions ci-dessous :

 

Etes-vous en surpoids ? Etes-vous diabétique ? Avez-vous un surplus de poids autour du ventre ? Vous arrive-t-il de manger sans avoir faim ? Avez-vous des ballonnements, des gaz, reflux, ou le colon irritable ? Avez-vous des douleurs articulaires ou musculaires ? Avez-vous de nombreuses sautes d’humeur ? Vous sentez-vous mal après avoir trop mangé ? Avez-vous souvent les sinus encombrés ?

 

Si vous répondez « oui » à une ou plusieurs de ces questions, alors c’est que vous avez probablement besoin de cette détox !!

 

2 – Dire STOP aux sucres

 

Le seul moyen pour s’assurer que la cure fonctionne est de stopper complètement toute forme de sucre pendant environ 10 jours, sans exception aucune. Cela remettra à zéro vos neurotransmetteurs. Eviter aussi les plats industriels tout préparés riches en sucres cachés, privilégier la cuisine « fait maison » avec des produits frais.

 

3- NON aux boissons sucrées

 

Une boisson sucrée est un véritable « shoot » du drogué !! On envoie direct au foie la dose de sucre ! Alors non, on ne consomme plus ces calories « vide » qui vous invitent à consommer davantage de sucre au cours de la journée… Alors on évite les sodas, jus de fruits, café sucré, boissons des sportifs…

 

4- Consommez des protéines

 

Pour maintenir l’indice de glycémie et l’insuline à des niveaux acceptables, il faut consommer des protéines aux 3 repas (protéines animales et/ou végétales)  ce qui permettra de stopper les fringales.

 

5- OUI aux bons glucides

 

Savez-vous que les légumes sont des glucides ? Vous pouvez les consommer sans modération ! Il s’agit des légumes non féculents comme les haricots verts, le brocoli, les champignons, tous les légumes verts, les tomates, aubergine, artichauts, poivrons…. Eviter pendant 10 jours, les pommes de terre, patates douces, betterave…

 

6- Remplacer le sucre par de bons acides gras

 

Les bonnes graisses ne font pas grossir, consommez à chaque repas une huile végétale de qualité, riche en oméga 3 comme par exemple l’huile de colza, des petits poissons… (anchois, macro, sardines…) Consommer aussi des avocats, de l’huile d’olive, des noix (riche aussi en protéines), des graines…

 

7 – Avoir toujours sur soi un petit « en-cas »

 

Pour éviter de se retrouver dans une situation d’urgence et de se jeter sur le premier aliment sucré qui se présentera en cas de coup de barre, prévoyez une petite boîte dans votre sac contenant des amandes, des noix, noisettes, des myrtilles sauvages… A grignoter doucement et en pleine conscience…

 

8- Eviter le stress

 

En cas de stress, nos hormones deviennent folles et notre appétit augmente. La libération du cortisol (hormone du stress) favorise le stockage des graisses abdominales. Alors petite astuce : prenez 5 respirations profondes respirations à chaque situation stressante, vous allez très vite en voir les bénéfices. (à faire aussi avant les repas)

 

9- Luttez contre l’inflammation

 

Des études ont montrés que l’inflammation provoque des déséquilibres de sucre dans le sang, avec une résistance à l’insuline, et favorise le diabète. Les sensibilités alimentaires cachées comme le lait et le gluten, sont une source importante d’inflammation. Stoppez les le temps de la cure et vous verrez les effets ressentis (soulagement des fringales, énergie renouvelée, disparition des symptômes)

 

10- Soyez attentifs à votre sommeil

 

Il a été prouvé que le manque de sommeil augmente les fringales et nous conduit vers des aliments sucrés. Il agit sur la sécrétion de deux hormones responsables de l’appétit et de la satiété. Le manque de sommeil entraîne donc une augmentation de la sensation de faim avant le petit déjeuner et le dîner. Il est associé à une augmentation des apports caloriques de 22%.

 

 

 

Même si il n’est pas facile de se désintoxiquer du sucre, le jeu en vaut vraiment la chandelle, croyez-moi ! Nous ressentons vite les bienfaits sur notre organisme avec un regain de vitalité, une silhouette affinée très rapidement, et une véritable satisfaction personnelle d’avoir eu la motivation de mettre fin à cette addiction si nocive qui est le sucre…